Je dois aussi rapidement vous parler de ma nouvelle acquisition techno : Mon Kindle. Après des semaines de réflexion et de comparaison entre tous ces gadgets pour lire des livres électroniques et surtout, après avoir fait mon deuil du Ipad, j’ai décidé d’acheter un Kindle.

Alors…quelques jours plus tard, merci à la poste internationnale express, je l’avais en mains. On ne se quitte plus depuis. Pourquoi ? Parce qu’il est léger comme l’air et rentre dans mon éternelle sacoche. Adieu les pavés que je traîne au péril de mon dos pendant des semaines. La qualité de l’encre électronique ressemble à s’y méprendre avec de la vraie. Lecture même le soir, avec sa si petite lampe qui éclaire bien.

Par contre…rien de parfait en ce monde…je ne suis pas en extase devant leur clavier au toucher froid et rigide. Heureusement que je n’écris pas grand-chose avec ça. La batterie…si je suis dans la lune et j’oublie d’éteindre le Wi-fi, ma batterie meurt rapidement. Comme je suis souvent dans la lune…bien vous connaissez la suite. Trouver des livres gratuits en français….mission quasi impossible, puisqu’on dirait que le marché francophone est encore en retard sur la techno. Quant aux livres électroniques à acheter, bien la différence de prix est minime.

Reste que j’aime beaucoup mon Kindle. Toutefois, il devra faire ménage à trois avec les vrais livres et moi. Car on n’éteint pas un amour de 20 ans avec le papier et les livres avec les lecteurs de livres numériques. N’importe qui vous le dira. Parce que mon Kindle…bien il n’a pas d’odeur !

Publicités